Historique de l’école

Un peu d’Histoire

L’école Marie-Thérèse est sous tutelle diocésaine mais elle réside dans les locaux de l’ancien couvent des Ursulines dont la ville garde encore quelques traces (Boulevard des Ursulines / façade côté rue de Rouen).

L’Ordre de Sainte-Ursule est un ordre religieux catholique fondé en novembre 1535 à Brescia en Lombardie (Italie) par sainte Angèle Merici (1474-1540). Cet ordre se consacre principalement à l’éducation des filles ainsi qu’aux soins des malades dans de nombreuses maisons qui sont  appelées couvents des Ursulines.

L’école a sans doute été créée au début du XVIIème siècle par les Ursulines puis a été tenue par les filles de la Charité de Saint Vincent de Paul dans les années 1900 en accueillant des filles puis plus tard des garçons dans les années 1920-1930.

L’école a eu plusieurs noms : école Sainte Marie, Ecole Notre Dame, Ecole Saint Louis puis Ecole Marie Thérèse.

Durant la guerre 1914-1918, les locaux de l’école ont été transformés en hôpital.

Quelques dates clés

1639                                       Création du couvent des Ursulines de Magny en Vexin 

En 1900                                  les filles de la Charité de St Vincent de Paul institutionnalisent l’établissement Notre Dame (le 23 août)

En 1901                                  éventualité d’ouverture d’un pensionnat de jeunes filles et d’un accueil en demi-pension.

Le  3 avril 1902                       déclaration d’ouverture de l’école Sainte Marie (internat dirigé par les soeurs de St Vincent)

1905                                         Mlle Cassier reprend derrière les soeurs le 6 octobre – école primaire libre de filles. Demande – école enfantine de filles ouverture le 14 novembre des écoles.

1908                                         Mlle Latterade seconde au pensionnat. Mlle Puyau directrice à partir du 13 août.

1910                                         Distribution des prix à la salle du Casino de Magny le 31 juillet.

1911                                          Mlle Latterade est nommée directrice de l’école Notre Dame au 7 rue de Rouen.

Mars 1915                               Le local de l’école Notre Dame a été transformé en ambulance… Ce n’est qu’avec de grandes difficultés qu’une partie de l’école libre a pu être conservée.

Juillet 1924                               accueil des jeunes filles. L’école « Saint Louis » accueille les garçons.